lifesciences
Innopsys

Médical

pregnant

L’utilisation des lames CGH pour déterminer le nombre de variation de copies (CNV) est devenue une technique de routine pour les laboratoires de cytogénétique et de recherche. L’aCGH est désormais considérée comme un des meilleurs outils de screening génétique de pré-implantation (PGS) ou de diagnostic prénatale (PDG) qui est préféré aux méthodes traditionnelles comme le caryotypage sur G-bande.

Les SNP + CGH ont également montré qu’ils pouvaient être des outils très performants pour définir une maladie complexe, telle que l’autisme le retard mental ou le cancer.

L’analyse rapide et précise des échantillons des patients est essentielle à l’identification de l’instabilité du génome. A chaque application Innopsys propose un produit adapté. L’InnoScan 710 est un modèle de scanner adapté aux lames BAC et aux lames oligo moyenne densité. L’InnoScan 910 est un instrument dédié aux lames haute densité. Pour les lames 8x60K et 4x180K oligo haute-densité, Innopsys a mis au point des configurations de lecture permettant d’obtenir une intensité de signal optimal en accord avec les spécifications de contrôle qualité de la plupart des fabricants. Tous les scanners peuvent être équipés d’un système autoloader permettant de charger jusqu’à 24 lames à chaque cycle.

depistage

Les puces à ADN pour le génotypage ou l’analyse des lames d’expression génique ou des lames à protéines sont également utilisées pour la recherche de biomarqueurs et les pathologies de stratification. L’utilisation de ces nouvelles approches permettent de catégoriser les pathologies complexes de façon plus précises et d’y apporter un traitement approprié.

L’InnoScan 710 permet à l’utilisateur de lire les lames d’expression chips ou protéines basse et moyenne densité, avec des spots de plus de 40µm. Pour les lames haute densité (taille des spots inférieure à 40µm), l’InnoScan 910 est l’instrument le plus adapté.

Les lames utilisant la technique de « Reverse phase protein arrays » (RPPA) sont devenues un outil de choix pour la validation de biomarqueurs en recherche clinique. Les RPPA, habituellement moyenne et basse densité peuvent être lues sur un InnoScan 710 ou un InnoScan 710-IR étant donné que la nitrocellulose est utilisée comme support chimique de surface. Pour pouvoir analyser des milliers d’échantillons sur de la nitrocellulose, une solution à haut-débit est nécessaire. L’InnoScan 710-IR équipé d’un autoloader est alors le scanner idéal pour ces applications.

Les CMA (Cells MicroArrays) et les TMA (Tissus MicroArrays) sont des outils indispensables pour l’analyse des biomarqueurs en fluorescence directe sur des échantillons de cellules ou tissus. Les TMA permettent l’analyse de population cellulaire directement dans les tissus. Grâce à sa haute résolution et son système de chargement de 24 lames, l’InnoScan 1100 AL peut-être utilisé pour la lecture de ce type de lame avec une capacité de travailler à haut-débit.

L’InnoScan 300 est parfaitement adapté pour la lecture en routine des lames basse densité marquées à une seule couleur et rapidement.

SIÈGE SOCIAL

Parc d'activités Activestre
31390 Carbonne - FRANCE

CONTACT

Tél. +33 561 971 974
Fax +33 561 971 975